Conseils avant l’achat de vieux vins


Conseils avant l’achat de vieux vins

Depuis la nuit des temps, on cultive la vigne et on boit du vin. Grâce au commerce, la consommation du vin, puis la culture de la vigne, se répandent sur tout le pourtour du bassin méditerranéen : dans le Bordelais, en Bourgogne, en Alsace, le long du Rhône, de la Loire. La France peut produire une grande diversité, quantité et qualité de vins, tous aussi différents les uns que les autres (vins rouges, vins blancs, vins rosés, champagne).

Les crus français se différencient de leurs congénères grâce aux grands terroirs et à leur fabrication. En effet, on mise beaucoup sur leur qualité avant de les acheter. Le fait de les déguster reste une autre histoire.

Comment obtenir de vieux vins

 Dégustation de vins

S’il existe une boisson qui soit civilisée, c’est bien le vin. Pour avoir de vieux vins, voici quelques processus à suivre :

  • Conservation de vins :

Après la vinification, et le processus de fabrication des vins, vient la conservation en cave ou autres. 

Pour les vins de garde, un fond de cave équilibré est généralement composé de 20% de bordeaux, 20% de bourgognes, 15% de vins du Rhône, 5% de champagnes, … 

Pour bien conserver la bouteille de vins, elle doit être gardée couché car il est important que le bouchon reste en contact avec le vin afin de rester humide. De même pour le champagne, si le bouchon ne sera pas imbibé, il peut provoquer des pertes de gaz et une perte de pétillement. 

D’une manière générale, les vins rouges sont mieux adaptés au vieillissement à long terme que les vins blancs. La température de vieillissement est de 12 °C et doit être homogène dans toute la cave afin de faire vieillir les vins jusqu’à son apogée. 

Enfin, pour savoir si un vieux vin rouge par sa couleur (brique, orangé, …) et par sa brillance (la capacité qu’a le vin à réfléchir la lumière). 

  • Passage en carafe :

Les vins seront plus expressifs au nez comme en bouche. Le passage en carafe permet d’assouplir des tanins affirmés. Il doit se faire assez rapidement, mais sans non plus mettre la bouteille à la verticale, puis verser le vin dans la bouteille.

  • Dégustation de vins :

Pour l’apprécier, il faut :

  • des verres propres 
  • un endroit calme ; 
  • sentir avant de le goûter (plusieurs fois) ; 
  • aérer avant en le faisant tournoyer dans le verre.
  • Goûter le vin : le garder en bouche quelques secondes avant de l’avaler. 

Concernant le vin rouge :

  • La bouteille doit être ouverte 2 h avant la dégustation avec une température de 17-18 °C (Bordeaux), 15-16 °C (Bourgogne, Rhône). Le cépage comme Gamay apprécie un petit passage au frigo avant le service. 

Concernant le vin blanc :

  • 1 h suffit pour l’ouverture de la bouteille. 
  • Une petite gorgée, la garder en bouche puis d’aspirer 3 ou 4 bouffées d’air par voie nasale : les Bordeaux blancs sont assez secs et parfois un peu acides ; les blancs de Bourgogne doivent être servis entre 10 et 14 °C.

Concernant le champagne :

  • Mettre au frais au moins 4 h avant le service.

Des crus millésimés, comment ça marche ?

 crus missélimé grand cru

Il est essentiel de connaître la meilleure année d’un vin avant de l’acheter. En effet, vous voudriez savoir combien le vin est-il millésimé. Chaque cru de France et du monde entier, blanc, rouge ou rosé, est estimé bon grâce à son millésime. Certes, le goût des crus dépend des cépages, du boulot des vignerons, de leur mise en bouteilles, de leur conservation en caves. Toutefois, le niveau de millésime y participe beaucoup. On peut rechercher un vin millésimé par vignoble et par année, par vignoble uniquement, ou par année seulement, ou encore par des appellations viticoles célèbres. 

En effet, les vieux vins, des années antérieures sont toujours meilleurs à déguster. Toutefois, les vignerons n’arriveront jamais à produire de bons vins sans de superbes cépages.

Quelques exemples de variétés de vieux vins

 vin château Margaux

  • Domaine Georges Vernay, château Grillet  (Rhône Nord) ;
  • Château Latour, château Margaux ; …

Conseils avant l’achat de vieux vins.

Rien n’est plus agréable que de pouvoir acheter son vieux vin directement chez le producteur.

  • Achat en foire aux vins : bien préparer la stratégie d’achat et se présenter au magasin dès le premier jour pour profiter des meilleures affaires (grands crus bordeaux). Il convient d’être attentif pour le reste et s’attendre à la rupture rapide de stock. 
  • Achat en ventes aux enchères : demeurent un excellent moyen d’acquérir des bouteilles à des prix parfois raisonnables. Il faut s’assurer que les vins ont été bien conservés (les niveaux doivent être bons)
  • Achat en primeur : les grands châteaux de Bordeaux domaines de Bourgogne ou de la vallée du Rhône proposent d’acheter du vin en primeur (réserver et payer avant qu’il ne soit mis en bouteille). L’intérêt pour le consommateur est de bénéficier d’un rabais d’environ 20% sur le prix de vente. Autre avantage, celui d’avoir la certitude de pouvoir accéder à certains vins très recherchés et rapidement épuisés.
  • Achat des vieux millésimes : pour le plaisir de les boire ou pour une occasion particulière, il est possible d’acquérir des vieux millésimes. Les ventes aux enchères demeurent le meilleur moyen d’accéder à des millésimes anciens (consulter le blog d’iDealwine).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *